Posts

Gratefulness


Ce soir j’aimerais exprimer ma reconnaissance à personne d’autre que moi.
Ce soir je suis heureuse et reconnaissante de m’être toujours relevée et d’avoir su passer les épreuves.

Étrange? Je dirais plutôt nécessaire. Il est important dans la vie de savoir se poser quelque fois et savoir s’attribuer le mérite qui nous reviens. Je n’effacerais certes pas les personnes qui ont été là dans ces moments sombres, plus difficiles mais je pense surtout que malgré toutes ces présences, à la fin de la journée tu es seul avec toi même et que même si le monde entier a été là pour t’épauler et te conseiller, les efforts , tu les a fait seul.
-Inutile de préciser l’immense amour et reconnaissance que j’éprouve envers mon D- mais vu que je m’adresse à tout le monde je partirai seulement du principe d’échange et soutien entre humains. Je me sens quand même obligée de préciser que dans mon cas cette confiance aveugle en Lui est La chose qui m’a empêché bien des bêtises.-

C’est important de faire des points sur sa vie. C’est important et la base du savoir vivre de savoir remercier quand on nous aide, nous conseille, nous épaule et ça vient naturellement envers les autres mais qu’en est il de nous même? Imagines que personne ne t’ai jamais dis merci, attends tu encore qu’ils changent? Pourquoi ne ressentirais pas ce plaisir de te voir remercier alors que tu peux le faire seul ? Possible que je m’exprime mal. J’espère que la suite sera plus claire-  Pourquoi attendons nous toujours quelque chose des autres alors que l’on peut s’apporter tellement? C’est certain que c’est gratifiant de voir une tiers personne nous complimenter, nous remercier et inversement c’est toujours plus simple de remercier quelqu’un, lui dire des compliments mais combien de temps encore allons nous être si dur avec nous même?

Si on se pose deux minutes et on réfléchit, je ne sais pas pour vous mais prenons mon cas, 25 ans. Un quart de siècle que je vie avec mon corps, mes organes qui me tiennent en vie chaque seconde, mes compétences, mes batailles, mes efforts, ma mémoire qui emmagasine chaque jour un peu plus, ces émotions.. Tout ce qui fait mon être en gros.
Maintenant, imaginons qu’il existe autant de personnes que nos organes, une personne qui nous accompagnerait tout le temps pour retenir tout ce que l’on apprend, voit, sent ect. Une autre pour nous aider dans chaque tache que l’on fait, n’aurions nous pas le réflexe ou peut être même une fois envie de lui dire merci ? A moins d’être la pire des personnes, je pense que tout le monde à au moins dit une fois merci à un autre ne serait ce que par politesse !

C’est pareil, avant de remercier les autres, si on se regardait le matin dans le miroir et on se souriait, on penserait un petit peu à tout ce que l’on fait chaque jour, chacun de nos organes qui se bat pour nous maintenir en vie. Si on en a la chance, remercier ces jambes qui nous soutiennent, ces mains qui me permettent en ce moment même de taper cet article, ces oreilles qui entendent cette musique James Bay – Bad , ces yeux qui lisent chacune des lettres qui s’affichent, mon cerveau qui me permet de m’exprimer lisiblement, ce cœur qui bat, ces poumons qui m’aident à respirer, chaque petite particule de mon être. MERCI

Je ne sais pas comment faire comprendre l’importance de s’aimer. J’en suis passé par des stades dans la vie -et depuis le temps vous avez du le comprendre et surtout le lire encore et encore- et même si je n’étais pas en accord avec moi j’ai toujours pensé que tout ce qui fait ma personne méritait d’être remercié et aimé ! Aujourd’hui ce que j’ai surtout compris c’est qu’il ne méritait pas seulement de l’être mais devait l’être et pas seulement rester en attente que quelqu’un me le dise mais que me le dire et le penser sincèrement avait plus de poids, d’impact que n’importe qui d’autre.

Alors peut être que toi qui lit ces lignes, tu ne trouve pas quelque chose à remercier en toi. C’est possible. Dans ce cas, essaie un exercice. Poses toi et penses que tu n’es pas toi analyse ta personne de façon extérieure. Peut être que tu n’aimes pas ton physique, d’accord, peut être que tu ne sais pas aider, ok, peut être que tu n’as pas été sympa dernièrement. On s’en fiche de tout cela, ne commence pas à te juger ou chercher profondément une bonne action, une qualité ou autre parce que généralement on finit par ne voir que le négatif et là n’est pas le but. Regarde toi et visualise plutôt ton intérieur et à ce moment là ne commence pas par te remercier mais remercie ton cœur de battre et chacun de tes organes qui t’aide a vivre. Si jamais tu te trouves dans une posture ou tu n’as même plus envie de vivre -oui j’ai connu ça aussi et pas seulement d’une simple petite passe- alors concentres toi sur ce que tu aimes le plus dans cette vie et sois égoïste. Accroches toi pour lui/elle et remercie les. -A titre d’exemple tout bête, moi j’ai survécu pour ma lapine alors à tous ceux qui ne peuvent comprendre l’amour que je lui porte,ne cherchez pas. Sachez juste que je suis toujours en vie grâce à elle-

Je ne sais même pas si ce post a un sens. Je suis venue écrire avec toute la reconnaissance que j’ai envers ma personne. Pourquoi? Il ne s’est pas passé grand chose pourtant. J’ai juste réussi pour ce soir à me motiver à faire mon sport ce soir et ça ma suffit pour éprouver de la gratitude envers moi même. J’ai ensuite pensé à tout le parcours que j’avais dernière moi et « Merci » m’est venu naturellement. Merci à la Silver que je suis depuis plus de 25 ans . Merci à la Silver d’avoir trouvé une raison pour laquelle s’accrocher dans les pires moment de sa vie. Merci à son corps d’avoir tenu le coup quand ça n’allait pas. Merci à la vie de lui permettre de vivre et de voir le soleil briller à nouveau. Merci à toutes les personnes qui lui ont permis de passer certes des moments parfois atroces ou l’ont aidé mais quoiqu’il en soit lui ont permis de devenir celle qu’elle est aujourd’hui. Celle que je suis aujourd’hui. A refaire, je crois que je referais exactement pareil malgré les larmes, les douleurs parce que le bonheur et l’évolution que j’observe aujourd’hui n’a pas de prix.

On peut peut me dire que je ne suis pas légitime. Que je n’ai toujours personne dans ma vie. Que je galère pour clôturer mes fins mois. On peut me rappeler que je n’ai pas vraiment de bande d’amis, que mes relations familiales sont parfois compliquées mais on on ne m’enlèvera pas cette tranquillité d’esprit. Certes c’est peut être facile d’être dans une famille qui a les moyens, ou tout le monde s’aime, avoir un corps de rêve ou  je ne sais quoi d’autres mais tout avoir par acquis n’a jamais été dans mon vocabulaire. Ne pas comprendre mes choix, mon état d’esprit et ses ouvertures est une chose, les contester en est une autre et si vous avez du temps à perdre à juger les autres et donner votre opinions sur absolument tout c’est que vous n’en avez pas pour vous et ne pas avoir de temps pour soi c’est ne pas s’aimer. Je vous souhaite d’apprendre à le faire profondément parce qu’il n’y a que comme ça que vous réussirez à réellement aimer les autres et à voir la vie en rose.

Love

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.