Posts

De l’impulsivité à la reconnaissance


Je n’avais même pas remarqué ne pas avoir écrit depuis un mois. Bien que ça fait quelque jours que j’en ressens le besoin alors autant le faire ce soir alors que mon cerveau est en totale excitation !

Bien longtemps que je n’avais pas été si impulsive ! Démarrer de nouvelles études, si chères que je sens que le pain et l’eau vont m’accompagner bien longtemps et pourtant j’ai pas hésité une seconde. Venir pour des renseignements et repartir inscrite, attendue pour le cours du soir même ! Tout va bien !

Bien longtemps que je ne me suis pas sentie si heureuse et bien dans mes baskets. Cette impression qu’un meilleur lendemain arrive à grands pas. Se libérer de ses démons. Abandonner en chemin les poids autour de nos chevilles. Sentir cette chaîne qui vous enserre se détacher finalement. Plénitude.

J’ai peut être été impulsive en ne réfléchissant pas une seconde à l’argent mais j’ai surtout délicieusement été égoïste en pensant à mon futur si radieux. J’ai foi en la vie. Foi dans le futur. Foi en moi.

Quand on dit que lorsque les portes s’ouvrent toutes en même temps, c’est tellement vrai, tellement ravageant de se prendre en pleine tronche tout ce vent et les portes ne claquent pas. Non. Elle laisse venir et se déverser sur toi tout cet élan de vie.

Je ne sais même pas quoi dire tellement je suis contente de grandir encore et toujours. Je trébuche encore quelques fois mais en regardant en arrière bordel que de chemin parcouru ! Dire qu’il y a deux ans je n’avais plus de métier, j’étais au bout de ma vie. Ce sourire que j’arbore aujourd’hui n’est pas celui d’il y a quelques temps. Oh non! Quel délice de sentir son amertume devenir sucré.

N’oubliez jamais les moments noirs de votre vie. Ce n’est pas un conseil c’est une demande. Il n’y a que comme ça que vous verrez à quel point vos réussites sont brillantes.

Passer une enfance heureuse, une adolescence perdue puis sombrer dans le chaos de la solitude et la douleur intérieure. Tenter de respirer sous l’eau et sentir ses poumons se remplir d’eau, toutes ces larmes qui se déversent pour vous étouffer. Perdre le souffle, suffoquer. Fermer les yeux, se perdre dans ce noir menaçant puis voir des taches de rouge. Ce rouge, ce sang. Secouer la tête et rouvrir les yeux pour se laisser cramer les yeux devant cette clarté. Réaliser que baisser les bras ne vaut rien. Se battre. Tomber. Se relever. Essayer. Recommencer à zéro. Réapprendre. Se battre encore. Se battre toujours. Puis un jour…

Je n’oublierais jamais combien les larmes ont été douloureuses. Je n’oublierais pas la peur du noir. Je n’oublierais la douleur. Je n’oublierais rien de tout cela car ça me permet d’ajouter cette saveur de réussite à tout ce que je fais aujourd’hui et s’il faut que je sois impulsive parfois pour me sentir encore plus accomplie, je recommencerais sans hésiter.

Ne regrettez jamais rien. Gardez tout dans un coin de votre tête et rappelez vous d’ou vous venez.

Je suis reconnaissante aujourd’hui de m’être retrouvée. Je suis reconnaissante d’avoir un toit et un travail qui me permet de payer mon loyer et un peu plus. Je suis reconnaissante d’avoir grandie. Je suis reconnaissante de savoir encore me lancer impulsivement dans des nouveaux projets. Je suis reconnaissante du soleil qui brille. De mes yeux qui voient. De mes cinq sens qui marchent bien. Je suis reconnaissante de savoir m’apprécier. Je suis reconnaissante d’aimer mon corps. De m’aimer tout simplement et d’avoir un esprit enfin calme et en paix. Je suis reconnaissante envers mes pensées morbides de ne pas m’avoir emportées à l’époque. Je suis reconnaissante de savoir l’être.

G-d Thank you for everything !
Love you all
Peace

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.