Pensée positive·Posts

Relativiser


Relativiser? Comment? Quand? Pourquoi?

-Relativiser: verbe transitif.

Faire perdre à quelque chose son caractère absolu en le replaçant dans un ensemble, un contexte.

En surfant sur le web pour savoir quoi faire, on trouve tout un tas de solutions des plus rationnelles au plus saugrenues: des excercices de yoga à faire (WTF?), on nous dit d’oublier les pensées négatives, de se recentrer sur nos chances d’être en vie avec toit au dessus de nos têtes ect.. Je pense personnellement (et en général je l’applique sur moi) qu’il y a un ordre d’étapes à plus ou moins respecter parce que, c’est bien beau de nous dire d’avoir des pensées positives et s’estimer heureux car il y a pire que soit (il y aura toujours pire que soit en passant..), mais quand on a un blues en général on a juste envie de broyer du noir.

Donc je vous propose mon mode d’emploi pour relativiser! (A adapter a chacun bien entendu. Je ne me prend pas pour une référence ^^ Je n’ai pas encore cette prétention..Enfin j’espère ne jamais l’avoir. Je fais partie des gens qui prône l’humilité et l’égalité, bref là nest pas le sujet pour aujourd’hui xD)

Mode d’emploi pour sortir du mode super-blues (Oui comme Super Sayens mais pour ceux qui ont le blues):

I. Accepter le fait de n’être pas bien un moment.

Il y a des moments l’on est pas bien et alors? On passe une mauvaise journée, on nous fait travailler pour rien (pour ceux qui n’ont pas lu « Crappy Day« , vous verrez que oui c’est travailler pour rien. On ne parle pas de travailler pour ne pas gagner beaucoup ici.), votre carte banquaire ne marche pas, vous êtes bloqué dans les bouchons, ou encore pour les plus chanceux vous vous reçevez une jolie petite crotte du pigeon assis sur son fil électrique qui s’est bien amusé quand vous avez loupé votre bus malgré la course effrénée que vous avez parcouru..

A ce moment là, ce que je préconise moi c’est de rentrer chez soi et se planter devant la télé avec au choix: pop corn, thé (oui j’ai des habitudes de mamis), pot de glace (selon la saison n’allez pas tomber malade par ma faute..), chocolat ou je ne sais quels autres petits mets bien gras qui vous consolerez (pour le moment parce qu’après, ça recommencera parce que vous aurez mangé trop de trucs qui font grossir et à ce moment là faudra recommencer au début de la page mais en otant cette partie xD). Ca vous empêchera de penser à vous même et à votre état (sauf si comme par hasard vous tombez sur un film ou le personnage à la belle vie et avec une chance à la Gontran Bonheur! Là, ca risque de vous énerver encore plus..). Une fois fini vous pouvez aller prendre un bain (ou une douche pour les écolos) de préférence bien chaude en laissant l’eau couler sur votre visage (Nan je ne suis pas sado je ne vous conseille pas ça pour que vous ayez mal donc je précise: si l’eau est trop chaude, réglez la température avant de la laisser couler sur votre visage…). Si vous êtes de nature à ne jamais pleurer (comme moi) laissez couler vos larmes à ce moment là, même vous ne saurez les différencier parmis le jet d’eau!

Puis selon votre caractère, votre vécu vous avez plusieurs options. Vous pouvez choisir d’en parler à une personne dont vous êtes proche et qui de préférence ne vous juge jamais, vous pouvez aller vous coucher et laisse cette épisode s’évanouir dans les limbes des reves ou si vous etes insomniaque (comme la personne derrière ces lignes..) vous allez dans votre lit et méditez votre journée.

Après tout on dit bien que la nuit porte conseil! Parfois c’est effectivement le cas, vous vous réveillez prets a affronter une nouvelle journée. Parfois vous vous levez du mauvais pied mais en général ca passe au cours de la journee.

Il ne faut pas oublier, comme dit un philosophe qui m’est très cher (mon papa 😍): Il y a un temps pour chaque chose dans la vie donc ne vous morphondez pas trop longtemps quand même..

II. Ne jamais rien regretter.

C’est un de mes mantras favoris. Vous avez eu une mauvaise journée, vous avez décidé de boire, vous avez mangé toutes les conneries qui vous passaient sous la main, vous avez dit ses quatres vérités a peu près a tout ceux qui ont eu la mauvaise idée de vous parler ce jour là, supprimé les 3/4 de vos contacts? ET ALORS?

Il faut savoir lacher prise. Une fois que c’est fait, on peut rarement retourner en arrière de toute facon Doc & Mc Fly n’existent toujours pas dans la vraie vie alors il faut vivre avec. Le passé appartient au monde des reves et des souvenirs. Vous ne pourrez plus interragir avec, ni rectifier quoique ce soir. Ce qui est fait est fait! Meme si vous avez des amis merveilleux qui vous font croire que tout est oublié et pardonné, ne vous ont ils jamais rappelé au moins une fois une chose qu’ils etaient sensés avoir oublié?

Cependant, il faut bien entendu utiliser ce qu’il s’est passé pour s’améliorer, en tirer le meilleur ou encore ne plus recommencer. Prenez simplement tout pour une expérience car les regrets n’apportent absolument rien!

Ne vous méprenez pas cependant. Ne pas regretter ce qui a été fais est valable mais pour des petites choses. Je ne cautionne absolument pas des choses graves comme des disputes avec des conséquences ect. Pensez a toujours rester raisonnable..

D’ailleurs j’ai remarqué plusieurs types de personnes énervées:

a) Les calmes avant la tempête
Comme moi nous intériorisons énormément. On peux meme sourire après une contrariété, dire que tout va bien mais on emmagazine beaucoup jusqu’au jour ou la fameuse goutte fera déborder le vase. A ce moment là, c’est souvent mon cas (j’en suis pas si fière) j’ai tendance a dire ses quatres vérités a la personne qui se trouve en face de moi. Je ne fais jamais mal physiquement mais plus verbalement et c’est parfois beaucoup plus douloureux. Pourtant même ça je ne me fais pas de mal a le regretter parce que je pense que parfois je rends un service aux gens (Non je ne me voiles pas la face) et que je ne manque jamais de m’excuser par la suite!

b)  Les dépressifs
Ce type de personne est un peu énervants. Dès qu’il leur arrive quelque chose de compliquer a gérer, le monde leur tombe dessus. Il ne broie que du noir, tout va mal, tout est contre eux et de toute facon quoique vous direz, tant qu’elles sont dans cet état leur semblera être de la pitié (de quoi les enfoncer encore plus). Il faut simplement les laisser tranquil et ca leur passera une fois qu’ils auront cassé leur coquilles volée à Caliméro et décidé de sourire à nouveau.

c) Les impulsifs
Enfin je remarque les impulsifs qui vont réagir au quart de tour a chaque petite choses. Ceux la doivent faire attention et se mesurer pour ne pas faire de betises car comme jai dis on peux ne pas regretter mais quand on commet un acte grave la on le doit et cest plus compliqué ou long.

III. Revenir sur ce qu’il s’est passé de facon neutre

Dans son livre « Changez pour le bonheur », le thérapeute Alain Losier explique que prendre du recul signifie « observer une situation de façon détachée, en comprenant l’autre et en restant soi, de manière à cerner clairement son rôle, son intérêt et son objectif ».

Une fois que vous avez compris que vous n’avez absolument rien a regretter sur ce qu’il s’est passé, que vous êtes innocent il faut passer a l’étape suivant qui consiste à revenir sur les évènement mais de facon neutre pour en tirer le meilleur. Il y a une solution efficace aussi c’est raconter a une personne proche qui saura mettre ses sentiments naturel protecteurs de cote pour analyser l’histoire sans prendre partie ou juger (encore faut il avoir une telle personne dans votre entourage.. Quoi? Mon coté pessimiste qui revient? Oups.).

A partir de la vous serez en mesure de déterminer quel a été votre rôle véritable dans chaque situation qui vous a fait vous sentir mal et vous rendre compte si ca en valait vraiment la peine. Par exemple, quand chaque manager vous demandait de travailler de telle ou telle facon, (se référer a l’article « Crappy Day« ) ce n’est absolument pas votre faute si du coup vous faites le travail moins rapidement. Certes, on va s’en prendre à vous car vous êtes l’employé mais pas de quoi en faire tout un plat, il suffira de leur expliquer calmement. De toute les maniéres, dans le monde du travail, si vous n’êtes pas le patron vous aurez à peu près tout le temps tord alors pourquoi se faire du mal? Autant l’assimiler rapidement.

De même pour le distributeur automatique, ce n’est pas votre faute. Je comprend si vous me dites que c’est l’accumulation de toutes  ces petites choses qui vous énervent mais au final a quoi bon se rendre de mauvaise humeur pour des choses qui sortent totalement de nos compétences? Ca ne changera rien et ne nous apportera absolument rien non plus.

Cette étape est importante car elle vous empechera de ressasser encore et encore cette journée noire. Vous pourrez avancer tranquilement et passer rapidement a autre chose.

IV. Visualisation positive

Ce que j’apelle la visualisation positive ce n’est pas forcément de voir du bien de partout ou encore de penser que les oiseaux chantent tout le temps, tout est beau tout est rose. Peut être le titre est mal choisi mais ce que pour moi fais partie de la visualisation positive, c’est se rendre compte des petits bonheur de la vie & du quotidien.

Pour prendre un exemple tout bête, parfois le simple fait qu’un personne pense à vous et vous le prouve en vous envoyant un petit message peut vous rendre heureux. Le soir de « Crappy Day » j’ai construit une petite cabane pour ma lapine ben vous savez quoi? Ca ma rendu heureuse pour la soirée et ca a suffit pour éliminer la journée catastrophe que j’avais passé. Pourtant rien d’extraordinaire juste de la découpe de carton avec un cutter!

Chaque jour, que vous passiez une mauvaise ou une bonne journée vous pouvez relativiser rapidement en vous remémorant une bonne chose ou une bonne action que vous avez faites dans la journée. Ca peut paraitre bêta, enfantin ou autre mais ça marche. C’est non seulement gratifiant mais ça donne de la confiance en soi.

Ne minimisez absolument rien. Chaque petit geste, chaque petit mot, chaque sourire est un geste positif. Chaque petit défi réalisé est une victoire et n’oubliez pas chaque petite victoire amène à la grande victoire et vous remporterez la guerre sans vous en rendre compte!

V. Faire du sport

Enfin, le dernier conseil et pas des moindre, pratiquer une activité physique. Non seulement, ca fera du bien à votre silhouette mais ca permet de sortir toutes les énergies négatives en vous. Ca va vous épuiser comme ca vous dormirez directement au lieu de ressasser des heures tout ce qui ne va pas. Pis, vous n’aurez certainement jamais les forces mais il faut se motiver car au final le résultat est toujours positif!

J’espère qu’après tous ces petits conseils vous aurez une meilleure idée de comment relativiser quand ça ne va pas. Je suis pour tout commentaires ou conseils. N’oubliez pas de sourire ça améliore déjà toujours le moral 😉

Miew 🐰

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.