Posts

Les collocs..


Je ne sais pas bien comment ca se passe en France, j’ai pas beaucoup ouïe dire que les jeunes vivent en collocation. En tout cas ici où je vis, c’est assez courant de le faire. À moins que ca soit avec des amis, autant se le dire c’est parfois assez compliqué d’adopter ces nouveaux compagnons de tous les jours (et à se faire adopter aussi). Faisons le point sur ce mode de vie assez drôle au final.

 

1. Comment choisir sa colloc?

Il y a trois solutions (Toutes testées par ledit Demoiselle derrière ces mots ) :

  1. Créer une colloc avec des amies.
  2. Rejoindre une colloc existante ou vous ne connaissez absolument personne.
  3. Prendre un appart et chercher des collocs.

Pour ma première colloc j’étais avec des amies. On a trouvé un petit appart étroit mais cosi. On s’entendait bien c’était une assez bonne expérience. Tout n’est jamais parfait bien entendu, on s’est pris la tête, on en a eu marre parfois mais rien de dingue (c’etait la meilleure expérience que j’ai eu avec des collocataires oui parce que bon être seule dans un immense 3pièces c’est encore mieux mais incomparable :’) ).
Recommandé

Pour la deuxième colloc que j’ai faites, (et la pire,) il s’agissait d’une déjà existante.. La seule erreur que j’ai faites a été de ne pas m’arrêter au fait que tous les habitants étaients des membres d’une même famille. (Plus les habitants se connaissent deja et plus l’intégration va être compliquée..)
A Eviter a tout prix

Enfin pour ma troisième expérience de collocation (celle actuelle,) je me suis dit qu’au lieu de subir des collocs qui me sont « imposés », n’ayant personne avec qui chercher un appart, j’ai décidé pour une fois que ce serait moi qui trouverait mon appart et qu’une fois installée je pourrais choisir avec qui vivre. (Dominer quoi :$)
Pour les courageux

 

2. S’habituer a son nouvel environnement.

L’avantage de ma premiere expérience, c’est que c’était certes petit mais vu que l’on se connaissait, on été plus indulgent. Alors oui on dormait à plusieurs par chambre mais n’ayant jamais eu de chambre seule ca ne m’a pas tellement dérangé. Il faut certes savoir respecter son prochain et être attentif à ses besoins et ses différences mais avant tout apprendre à faire des compromis. (Le fameux débat de dormir avec les volets ouverts ou non. Ca parait pas comme ca mais ca peut devenir extremement passionné comme débat.) Pis j’aime bien quand on apprend à se satisfaire du nécessaire. (Sans aucune inspiration d’une chanson Disney chanté par un magnifique gros ours).

L’adaptation s’est donc super bien faites. Chacune avait son rythme, on essayait de se respecter selon l’emploi du temps de chacun, on discutait, partageait, on s’est vite senti a la maison.

img_2317

L’appart suivant, beaucoup plus grand que le précédent était déja peuplé de quatres personnes de la même famille. Étant à la rue et dans la recherche immédiate je n’ai pas trop eu le droit de faire la fine bouche. (C’est vachement dur à trouver une maison ). Je suis allé le visiter et j’ai rencontré des personnes qui (bien entendu) étaient bien sympathique sur le moment. Outre le fait de n’avoir qu’un lit dans la chambre (que l’on partageait a trois) mes armoires situées au bout de la salle a manger se sentaient assez isolées.

Je n’ai jamais été tres compliquée à vivre mais s’il y a une chose qui m’horripile, c’est le manque de savoir vivre. Outre les réveils méga tôt sans aucun respect pour les gens qui dorment (peut importe si la personne travaille ou non c’est son choix et on a pas a s’en mêler a moins d’etre sa mère!), la disparition des objets (vols!?), l’envahissement de ses epaces personnels (pour ne pas dire être la poubelle des objets dont on ne sait pas à qui ils appartiennent #pourquoiturangessicestpourlefairesimal?) , le plus dur a été l’ignorance. (Je vais essayer d’eviter les hastags qui n’en finissent pas 😂.) Autant le dire à haute voix (au cas vous ne l’auriez pas compris) je ne me suis jamais habituée à ce sentiment de vivre chez les autres (alors que j’étais sensée être chez moi..).

Enfin, comme on dit, le meilleur pour la fin : mon appartement actuel. (En même temps c’est facile de faire mieux que les autres..) J’ai alliée l’espace du deuxième appart avec trois fois moins de personnes, un grand T4 pour moi et Truffe (et notre futur toutou). Autant vous dire que l’adaptation a coulé de source (bon même si maintenant j’ai plus tellement envie de continuer a chercher une colloc…).

 

3. Se faire adopter

Comme vous l’avez compris, les relations étaient très bonnes au sein de l’appart entre amis. Même si il y avait quelques caractères (bon j’avoue principalement le mien 😒), l’ambiance était relativement pas très longtemps au mauvais fixe. J’ai remarqué (peut être est ce le cas que pour moi 🙄) qu’à force de passer du temps avec des gens, au bout d’un moment, on en a un peu assez de les voir. Ou peut être a t’on besoin de s’affirmer histoire d’animer un quotidien trop bien huilé.. Si bien que parfois (et ca je l’avoue c’est bien moi) il m’arrivait de ne pas calculer la personne en face un certain moment (oui je sais c’est pas très sympa ). N’empêche qu’ils ont relativement bien réussi à m’adopter et rien que pour ca (et aussi tous les super moments & souvenirs que j’ai à présent), si c’était à refaire je referais absolument la même chose (ou ptete avec un peu moins de passage ou jfais la tête)

Par la suite, déjà qu’en temps normal je ne sais pas bien me faire adopter, autant vous dire que dans la jungle hostile que représentait le deuxième appart, ca n’a tout simplement pas marché et j’ai passé les 6 mois les pires de ma vie. (Heureusement j’ai eu ma petite princesse de Truffette dès que je suis arrivée dans ce chateau hanté d’esprits malsain! )


Enfin bref j’essaie toujours de sortir grandie et riche de chaque expérience alors un p’tit merci à chacunes des personnes avec qui j’ai partagé un bout de chemin bon ou mauvais.

Miew 🐰

2 réflexions au sujet de « Les collocs.. »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.